Canalisations Arc-en-Ciel sept 2021


Canalisations arc-en-ciel septembre 2021

Les cercles que j’ai baptisés cercles des cœurs ont depuis le mois d’août amené des expériences et des réponses qui sont autant de pièces de puzzle.

Ce qui est à la fois passionnant et déstabilisant, c’est que l’expérience est renouvelée à chaque rencontre tout en amenant une continuité. Il n’est pas évident de définir ce que nous vivons et vers quoi nous allons. Je remercie les personnes qui ont permis que nous puissions vivre ces expériences, comme celles qui amènent des retours par rapport à celles-ci. Nous ne savons pas mais avec confiance et de nouvelles questions, nous avançons.

Au moment où nous formons cercle et où se déploient nos âmes-consciences, nos équipes spirituelles se manifestent et ce de plus en plus fortement, elles accueillent leur partenaire incarné et lui transmettent de l’amour sous la forme dont il.elle en a besoin. Lors du dernier cercle, nous avons vu, ressenti et/ou perçu les aides qui accompagnent nos propres équipes. Nous étions alors entourées par un deuxième cercle très puissant.

Des processus de guérison, de transmutation ont eu lieu. Nous avons laissé lors du premier et du second cercles, nos craintes et peurs associées à l’amour de soi et de ce qui est, former la materia prima d’une énergie nouvelle, transmutée par les guides eux-mêmes.

Avec un recul possible aujourd’hui, je comprends que ces moments ne sont pas le lieu d’une énième méditation pour l’amour, initiative qui a sa place et sa fonction par ailleurs, ni le lieu pour débattre de telle ou telle position, mais bel et bien d’avancer dans la transformation de nous-même. La demande du Conseil des Anciens à l’énergie Arc-en-Ciel était de nous aider, par leurs messages, à nous amener à être de meilleures antennes relais pour l’énergie qu’il essaie de transmettre à la Terre.


En nous appuyant sur nos énergies réunies, celles de nos équipes et de leurs aides sont décuplées, ce qui amène une plus grande réceptivité et un déploiement facilité de nos capacités de perception, de notre reliance de cœur et de conscience. Nos équipes peuvent mieux nous aider, nous soutenir, et nous en retour pouvons mieux nous aimer, nous soutenir et de ce fait, aimer le reste, amener autre chose dans le monde.

Au bout de quatre rencontres, l’objectif est atteint : nous formons une meilleure antenne relais. Nous l’avons expérimentée, elle fonctionne. L’énergie que le Conseil Arc-en-Ciel m’a fait sentir depuis des mois, était bien là, profondément jaillissante depuis la Terre, les profondeurs. Elle s’est répandue dans la totalité du corps sous forme de vagues et de faisceaux de lumière et de couleurs. Elle s’est également fait sentir comme venant du haut, créant une gigantesque colonne au centre du cercle. Ensuite, il nous a été demandé de la diffuser vers l’extérieur. Nous avons expansé l’énergie tout en étant baignées dans cette colonne de lumière et de couleurs.

Durant le temps de dialogue où nous posons nos questions, il a été évoqué le fait de pouvoir lâcher et accepter certaines choses qui sont douloureuses. On nous a transmis la réponse sous forme de parabole. La réponse était qu'il fallait lâcher, lâcher tout ce qui nous semblait précieux pour réaliser que le véritable précieux était là, nous, en nous. Qu’il n’y avait besoin de rien d’autre pour pouvoir vivre et être. Exister.

L'image était celle d'un homme tirant une mule très chargée, portant tout son bien. Face à un pont suspendu délabré, deux possibilités : s'engager avec la mule et tomber ensemble, laisser l'animal et y aller seul. L’homme finit par traverser seul et le paysage aride se transforme en un jardin.


L'énergie qui est venue ensuite venait clairement de la terre et elle a rayonné dans les corps avant de s'expanser vers l'extérieur.

Lors du précédent cercle, la présence et l’aide des aides spirituelles mais aussi galactiques a été fortement confirmée : au-delà de tout ce que nous pouvons espérer, nous sommes soutenus. Ce qui a émergé de la reliance des cœurs était une épée, symbole dont j’ai parlé lors d’un précédent article. Cette épée pour la lumière et la paix, est en nos cœurs, transmise par ceux qui sont venus nous soutenir ce jour là.


Que faire de cette expérience ? Un point d’appui, une source de détermination. Chaque jour est l’occasion de se révéler un peu plus à soi-même, de vivre en rayonnant notre être, en nous aimant et donc en aimant mieux le reste du monde. Et à chaque moment clé, être la meilleure antenne relais possible.

Quoi faire à présent ? Poursuivre l’entraînement du cœur, de la conscience pour relayer ce qui nous est transmis, être capable de nous mettre en lien de par ces capacités subtiles qui se réveillent de plus en plus en nous.

Myriam Bendhif-Syllas

septembre 2021


Crédit photo Wix

48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout