top of page

Nos facettes



L'un des aspects de l'Ombre en nous est le fait que nous sommes constitués d'un ensemble de facettes ou de parts dont nous n'avons aucune idée. En réalité, il s'agit de l'ensemble du potentiel humain dont nous n'activons qu'une petite partie. Mais nous sommes pluriels et multipotentiels. Ce sujet s'est présenté à plusieurs reprises ces dernières semaines dans mon travail alors j'ai eu envie de proposer quelques idées à ce sujet.

Nous sommes prompts à nous définir par certaines qualités et défauts, par divers traits de personnalité et nous pensons être qui nous sommes grâce à cette définition, qui, une fois posée, ne bouge plus. Ces éléments constituent en réalité l'être que nous avons validé intérieurement parce que certains de ces aspects nous convenaient ou parce que nos stratégies de survie nous ont amenés à les incarner. Mais ces stratégies sont tellement anciennes que nous n'avons là encore aucune idée qu'elles existent et surtout qu'elles nous dirigent bien souvent.

Et puis un jour, nous sommes confrontés à la colère de nos proches, à des personnes au comportement récurrent, à des reproches qui nous sont faits pour telle ou telle attitude... Et nous sommes démunis, convaincus que la destinée s'acharne sur nous et que les autres ne nous comprennent.

Or, nous ne nous comprenons pas. Ces personnes viennent de nous montrer en action l'une de nos facettes cachées, l'un de ces aspects de l'être humain que nous redoutons, détestons voire qui nous répugne. Le travail peut commencer. La première étape est de repérer cette facette comme telle et de voir comment elle se présente à nous. L'étape suivante est de découvrir sous quelle forme intérieure cette facette se manifeste en nous. Il est très important de bien la cerner, de repérer quelle forme singulière elle prend en nous pour ne pas passer à côté. Ce n'est pas un simple archétype désincarné, non, la facette unique se présente comme un autre individu avec son apparence, son langage, ses façons d'être et de se comporter.

La troisième étape est d'entamer un dialogue avec cette facette et de lui demander de parler d'elle. Plus nous recevons d'informations de sa part, plus nous pouvons déterminer sa singularité et les enjeux de sa présence en nous. En expliquant comment elle fonctionne, elle va nous permettre de découvrir des ressources, des qualités et des compétences qu'elle utilise et que nous n'avons pas encore exploitées. Cette rencontre permet d'accueillir cet ensemble pour être en capacité de l'utiliser au moment opportun.

Visualiser une facette peut être facile pour certaines personnes. D'autres ont besoin d'être guidées pour faire ce travail. Quelle que soit la façon d'y accéder, tout le monde est capable de partir à la rencontre de ses facettes.

Certaines facettes s'avèrent plutôt aisées à accueillir, d'autres demandent plus de temps : en nous sommeillent des égoïstes, des cruels, des tortionnaires, des pervers narcissiques... Bien sûr, peu d'entre nous souhaite devenir un être de ce type et ce n'est pas l'enjeu. L'enjeu est d'être prêt à employer les ressources de l'un ou de l'autre parce que ce seront les ressources indispensables un jour.

L'enjeu plus important encore est l'amour de soi : je ne peux pas aimer que ce qui m'arrange en moi, je suis appelé à aimer des parts de moi qui me dérange ou qui ne vont pas de soi. Chaque facette accueillie fait ainsi grandir l'amour de soi.

Observez dans les jours prochains, quelle facette vient se présenter à vous et essayer de lui tendre la main, plutôt que de la repousser.


Myriam Bendhif-Syllas

30 janvier 2023


Crédit Photo. anonyme

88 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout
bottom of page